DraftCity ~ L'envoûtement de Stéphane Blanquet

L'envoûtement de Stéphane Blanquet Publié le 2022-06-23 20:11:26

Partons au sein des têtes de Stéphane Blanquet, artiste touche à tout mais surtout très original.

QUI EST STEPHANE BLANQUET ?

Né le 15 mai 1973Stéphane Blanquet est un artiste peu banal depuis 1980. Il est très polyvalent puisque son art ne se résume pas qu'à quelques trucs, il touche au cinéma, au théâtre, à l'édition indépendante, à la direction artistique, mais aussi à la conceptionréalisation d'installationscréation d'oeuvres d'art et à l'art urbain, entre autre. Lorsqu'il parle de ce qui lui a donné l'envie de se plonger dans le monde de l'art, il cite souvent un souvenir dans lequel il parle d'un film qu'il regardait avec ses grands-parents : L'étrange créature du lac noir, en 3D. C'est là que commence son attirance pour la culture populaire : illustrésfarces et attrapestours de magieillusions d'optique et art forain
Très rapidement, il devient un des graphzinistes les plus typiques et éminents de par ses nombreuses oeuvres, et s'illustre dans les galeries d'art, dans des musées, que ce soit en France (Paris, Marseille ou Aix-en-Provence), aux Etats-Unis au Cartoon Art Museum à San Francisco. Par la suite, pour Canal+, il réalise son premier court métrage en 2005, nommé Les Mélanges de Couleurs.
Pour faire court, c'est un artiste très atypique qui touche à énormément de choses.

 

CHACAL PUANT, LE GRAPHZINE

C'est quoi un graphzine ?

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un ouvrage basé sur les éléments graphiques (graphismes, illustrations, collages, bandes dessinées...) qui n'a pas réellement de fil narratif comme un "fanzine" pourrait avoir étant donné que les fanzines tournent principalement autour d'un sujet (style de musique, poésie, série de films...).

On rattache souvent la naissance du graphzine au mouvement punk, c'est-à-dire vers les années 1970, ces ouvrages sont d'ailleurs, la plupart du temps, créés avec de petits moyens comme les pochoirs, les photocopies etc, et leur distribution ne se fait qu'au travers de petites librairies spécialisées. Il s'agit d'un moyen d'expression basé sur l'expérimentation, la plupart des graphzines sont très originaux, et justement, nous allons voir un graphzine en particilier.

 

Drôle de nom, Chacal Puant

S. Blanquet s'exprime lui-même sur son site internet : http://www.blanquet.com/site.php?type=P&id=74

"En 1989, déçu par les fanzines et autres petites choses, je crée avec quelques amis de passage, le Fanzine et bandes dessinées "Chacal Puant". Etant le plus actif au sein de ce groupe, je m'y retrouve seul avec Lezard Fou, mais toujours en compagnie de collaborateurs d'ici de là. Au bout du troisième numéro, je découvre le monde merveilleux des graphzines et des images fortes qui orientent mon goût pour le mauvais goût."

 

 

Le mauvais goût fut brièvement à l'honneur dans cet article, en espérant qu'il vous plaise tout de même, à bientôt sur DraftCity !

 




Commentaires de l'article
Oups! Tu as été arrêté par Frank ! Pour commenter, tu dois te connecter à ton compte DraftCity.
Il n'y a aucun commentaire pour le moment, soit le/la premier(e) !